Carlos – Definition of Happiness

Carlos 2

Montréal – Quartier Hochelaga

Carlos est étudiant en photographie, il va terminer son année sous peu. Il a toujours joué avec l’image, la déformer avec tous les logiciels qui ont pu sortir sur le marché depuis qu’on lui a offert son premier ordinateur.

Il vit au Canada mais regrette sa Colombie natale où le climat est de 20 degrés toute l’année contre la forte amplitude thermique de Montréal ( -30 en hiver à + 30 en été).
Quand il parle de la Colombie son visage s’allume. Il parle de son père qui lui remplissait des grandes poches d’eau pour qu’il aille les vendre dans la rue.

Il parle du manguier dans le jardin. Il dit que quand il y avait des fruits dessus il les cueillait et les vendait devant la maison. Ici (au Canada) c’est la crise mais les gens ne s’aident pas, en Colombie c’est toujours la crise mais les gens travaillent ensemble, s’entraident, c’est ça le bonheur!

Pour voir ses photos c’est là :  http://caangoti.blogspot.ca

« La représentation graphique de moi-même sous forme d’appréciation visuelle autant en espace comme en temps. Étant constamment à la recherche de la beauté esthétique historique et philosophique de l’espace avec la touche dynamique de l’être humain. »

Montréal – Hochelaga Neighborhood

Carlos studies photography at the university till the end of the year. 

He has always enjoyed deforming pictures with every single software program available on the market since he was offered his first computer.

Living nowadays in Canada, he still misses his native country – Columbia –
where the temperature is 20 °C all year round instead of the important change of weather in Montreal – from – 30°C. to +30°C.
 When he speaks about Colombia his face enlightens. He explains that his father use to give him some pouches full of water to have them sold in the streets.

He   says that when there was fruit on the mango in the garden , he used to pick them down and sell them in front of the house.

The economic crisis is on here in Canada but people don’t help each other .

In Columbia it’s the same, but people work together and care for one another.

That’s happiness!

 

To see his work click there : http://caangoti.blogspot.ca

 

Publicités